LES PROJETS

DE LA CITOYENNETE

  A LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

« Climat scolaire et aménagement des espaces extérieurs pour le bien-être de chacun » est le projet scolaire lancé en septembre 2019 par notre école.

 

Pour cela, les valeurs de citoyenneté, du respect de chacun et de la protection de l’environnement sont mises en avant.

En début d’année, chaque classe a élu 2 délégués, une fille et un garçon, chargés de rapporter la parole des autres enfants. » Les délégués participent au conseil d’école en présence de la communauté éducative. Ensemble, ils échangent sur les fonctionnements et dysfonctionnements de l’établissement. L’aménagement de la cour de récréation a été évoqué avec la mise en place de coins pour jeux calmes, la lecture…L’écoute et le respect sont des sujets qui ont également été évoqués.

Dans les prochaines semaines, le jardin de l’école sera aménagé. Nous avons sollicité les aînés de la commune, les parents et grands-parents de l’école pour qu’ils y participent et nous transmettent leurs savoirs.

Dans le cadre de ce projet scolaire, les enfants de l’école se sont rendus, en novembre, à l’abbaye de Daoulas. L’occasion pour eux de visiter l’ancien monastère et de participer à différents ateliers autour du jardin.

Début juin, les élèves du CP au CM2 séjourneront une semaine à l’Abbaye de Saint-Maur, en Anjou, « prolongeant la réflexion sur la citoyenneté et l’environnement ». Les élèves de maternelle iront une journée à « l’école de la forêt » à Plonéis et une journée dans une ferme pédagogique.

Au fil du temps, d’autres projets, construits ensemble, seront développés.

L’anglais en maternelle à l’école

 

Dès la rentrée, une initiation à l’anglais est encadrée par Lydia Bosquet dans les deux classes de maternelle tous les jeudis matins de 10h30 à midi durant toute l’année scolaire. Ce sera une première pour les enfants de l’école ND de la Clarté.

Lydia Bosquet intervient dans les écoles du réseau depuis 2012. Elle a vécu 5 ans en Angleterre et 5 ans aux Etats-Unis. Elle a obtenu son habilitation d’anglais en 2013 qui lui permet d’enseigner l’anglais dans tous les cycles.

C’est à l’école maternelle que les élèves forgent leurs premières compétences langagières. L’oreille des enfants de 2 à 6 ans est sensible aux différences de prononciation. C’est aussi à cet âge que se fixe la façon de prononcer et articuler. Aussi, les enfants ont le plus de facilité à reproduire des sons nouveaux. L’apprentissage d’une langue vivante se fait donc naturellement.

Par des activités ludiques et réflexives sur la langue (comptines, histoires, jeux,…), les élèves vont développer le langage oral.

Ces moments où ils vont jouer, écouter, bouger, répéter, parler et chanter en anglais vont devenir des moments familiers et attendus de la vie de classe.

L’éveil à l’anglais en maternelle constitue la première étape d’un parcours d’apprentissage qui se poursuivra en CP et tout au long de la scolarité.

L’ action caritative 

Chaque année, l’UGSEL et l’ensemble des acteurs de l’Enseignement catholique du finistère nous proposent de nous associer à une action solidaire. L’association retenue cette année est Déchaîne ton coeur . Nous avons le projet, grâce aux dons, de construire un collège à Manandiana à Madagascar.

Pour apporter notre pierre, le vendredi 16 octobre, toute l’école a couru le plus longtemps possible pour les enfants de Madagascar. Pour démarrer cette belle journée de solidarité, ils ont chanté  » Et c’est l’amitié qui gagne ».

Bravo à tous pour vos sourires, votre motivation et vos engagements envers l’association.